Réduire les douleurs de la fibromyalgie grâce à la Sophrologie

Réduire les douleurs de la fibromyalgie grâce à la Sophrologie

réduire les douleurs grâce à la Sophrologie, maintenant on le sait, ça fonctionne!

Mais, comment Réduire les douleurs avec la Sophrologie concrètement?

Un esprit sain dans un corps sain

La Sophrologie est une technique qui permet de réduire les douleurs, retrouver un équilibre entre les émotions, les pensées et les comportements erronés. C’est une technique d’harmonisations corps/esprits. Elle permet de remobiliser et de renforcer les ressources dont chacun dispose pour avoir une meilleure adaptation aux situations vécues, passées, présentes et futures.

Elle vise à traiter un symptôme devenu gênant, à prévenir le symptôme et éviter son apparition en partant du principe « esprit sain = corps sain » et réciproquement. Elle vise à l’enseignement, à la connaissance de soi, elle permet une vie plus épanouie, plus responsable et de prendre en charge sa vie et sa santé.

La Méthode

S’appuie sur l’incorporation progressive du schéma corporel qui va nous structurer à travers des perceptions, sensations et développer une harmonie entre le corps anatomique et la représentation que l’on s’en fait. Le principe est de mettre la personne dans un état de relaxation musculaire. Ensuite vient l’état de détente sophronique naturel afin de relâcher le mental suivi d’une évolution plus ou moins plongée en niveau sophro-liminal accompagnée systématiquement d’une désophronisation. La détente sophronique va permettre la prise de conscience de ce relâchement naturel très bénéfique ou bien la mise en place de celui-ci. Le niveau sophro-liminal lui se situe entre veille et sommeil. Il est considéré comme la frontière entre le conscient et l’inconscient.

La Conscience

C’est la connaissance intuitive et réfléchie que nous avons de nous-même et de notre environnement. Qui dit conscience améliorée, dit meilleure connaissance de soi, des autres et du monde environnant et donc une meilleure gestion de sa vie, de son potentiel.

Lors d'une séance de sophrologie, un langage est approprié ainsi qu'un ton spécifique. Il s'appelle le "Terpnos Logos". La parole est apaisante, la voix est douce, le discours optimiste, accompagnant, aidant et adapté à chaque personne.
Il s'agit d'une voix qui, sans être affective, doit induire la confiance, le relâchement, l'apaisement, le bien-être et l'adhésion par un tempo régulier sans inflexion trop prononcés.

Les phases de l'état d'éveil à l'état sophroliminal pendant une séance se font par étape :

On ferme les yeux afin de rétrécir le champ de la conscience, puis on focalise la conscience sur un seul événement avec un changement régulier d’objet de concentration.

On repère les points d’appui et on procède à un itinéraire corporel bien établi. Les différents sens, ouïe, odorat, touché, peuvent être sollicités ainsi que les champs d’actions du passé, présent et futur.

d’aménager les séances en fonction de l’état de santé de la personne. Le sophrologue est amené à décider suite à une anamnèse, si la personne rentre dans les indications ou non de la sophrologie selon divers critères de santé.

de visualisation, respiration, inspiration, tension, expiration, apnée et relâchement peuvent être intégrés dans la séance.

Vous en savez un peu plus sur le déroulé d’une séance. Vous allez maintenant comprendre comment la Sophrologie permet de réduire et gérer les douleurs, mais aussi aider à rétablir un bien-être émotionnel.

Elle  permet au cerveau de se reprogrammer en atténuant la douleur perçue et elle va également agir sur le stress qui amplifie le phénomène douloureux.

Plusieurs séances permettent de calmer les pensées négatives et les comportements inappropriés. 

Cela va permettre à la personne souffrant de se reconnecter à son corps, à ses sensations afin d’écouter en soi. 

Egalement de sentir des zones non-douloureuses et pouvoir vivre son corps autrement. 

La personne réalise qu’elle n’est pas que douleurs et va se réapproprier peu à peu son corps.

La respiration diaphragmatique pendant la séance, va apporter la détente physique et mentale lorsque la douleur est présente et que l’attention est placée sur les sensations douloureuses. 

En focalisant sur l’expiration, le diaphragme va exercer sa fonction de brassage au niveau de l’abdomen et en maintenant une expiration plus longue. 

Les tensions diminuent et le cerveau libère les neurotransmetteurs d’endorphine, anesthésiant naturel.

Pendant une séance, le système nerveux autonome est activé et libère des hormones propices à calmer la douleur. 

Un mécanisme se met en place avec l’activation de système parasympathique pour s’autoréparer.

Les techniques de défocalisation pour gérer la douleur consistent à transformer la sensation douloureuse en une autre sensation agréable choisie par la personne comme la lourdeur, le chaud, le froid. 

Plutôt que d’être contrôlée par la douleur, il s’agit de l’observer et lui donner une couleur ou une forme puis diminuer progressivement l’intensité de celle-ci pour la rendre plus supportable.

La sophrologie aide à accepter davantage son corps, ses limites et à sortir du monde de la douleur, elle donne espoir et sens à la vie des personnes qui souffrent.
Un lien particulier de confiance doit se faire entre vous et le sophrologue. Si il n’y a pas de résultat ou que vous ne vous sentez pas à l’aise, n’hésitez pas à changer et essayer un autre sophrologue avec qui vous vous sentirez en confiance ce qui est très important lors du déroulé de la séance.

Ceci est valable pour tous les thérapeutes, spécialistes et médecins que vous rencontrerez.

Nous pouvons faire un point ensemble sur votre situation.

A très vite et prenez bien soin de votre corps, c’est le seul endroit où vous vivrez jusqu’à la fin de votre vie !

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives